D?le d?t de l\'ann?1480, Barbireau se fait appr?er en tant que musicien et compositeur. Il se peut qu?il e?? ? attach? l??ise Notre-Dame d?Anvers depuis son enfance. D? au moins depuis 1482, l??ise fut au centre de sa vie. En 1484, il devint ma?e de chapelle de la future cath?ale, poste qu\'il occupa jusqu\'?a mort. Quoique Barbireau fut inscrit dans les livres de comptes de l??ise comme zangmeester (ma?e de chant) ou magister choralum depuis 1487. Il eut ce poste vraisemblablement d? depuis 1484-85, p?ode dans laquelle il versa, ?itre de magister, une contribution ?e capellan?\"Notre Dame du Nieuwwerk\", une fondation qui fut cr? pour les ma?es de chant. Le ch?ur que dirigea Barbireau, se composa ?ette ?que de 8 coraux et 12 chanteurs. Plusieurs Corps de m?ers anversois partag?nt la responsabilit?our le programme musicale du service divin. Chaque matin ? heures une messe fut chant? chaque soir les laudes. Le r?du ma?e de chant fut, entre autres, de veiller sur le bien-?e des coraux (les enfants de ch?ur), de les instruire dans la musique et les usages de l\'?ise et de les enseigner la morale et la d?nce : il dut les accompagner de l??ise au logement, o?s habit?nt avec leur ma?e de chant, et en sens inverse. Aussi, il dut veiller sur l?intonation des psaumes et des r?ns lors du service divin.

part de s?occuper de ses t?es ???ise principale d?Anvers, Barbireau eut ? en contact ?oit avec la cour de Maximilien Ier du Saint-Empire romain germanique. partir de 1486, il re? la mission du roi des Romains d\'?quer Guillaume de Ternay. En 1489, Barbireau demeura ?ois-le-Duc. Peut-?e, cette visite est ?ettre en rapport avec le long voyage qui le mena ?uda, o? arriva vers la fin de 1489 ou d?t 1490, avec dans sa poche une lettre de recommandation de Maximilien Ier. Il y fut pr?nt? la reine Beatrix d\'Aragon (1457-1508). En 1490-91, Barbireau retourna ?nvers, o? est d?d?e 7 ao?491. Il inclut dans son testament la femme qu?il maria apr?1487 et la fille qu\'il a eue avec elle, Jacomyne Barbireau (n?pr?1487, d?d?pr?1525).

Maximilien semble avoir appr??arbireau hautement et quand celui-ci alla ?uda en Hongrie en 1490, la reine Beatrix eut fait son ?ge.

Il semble que son ?t de sant??t?aible dans les neuf derni?s ann? de sa vie. Barbireau est d?d? Anvers, peu apr?son retour de Hongrie.
La biblioth?e de la (future) cath?ale d\'Anvers fut d?uite en 1556 suite ?es difficult?qui trouv?nt leur origine dans la R?rme protestante et ?a cause de laquelle la plupart des travaux de Barbireau furent perdus. Certaines compositions ont cependant ? conserv?, souvent dans des sources ?ang?s, y compris le Codex Chigi. Et l??uvre conserv?fait sans contredit preuve d?une qualit?xtr?ment ?v? En 2001, Rob Wegman nota dans le \"New Grove\" : Barbireau pr?nte un degr?e finesse dans le contrepoint et une inventivit?armonique et m?dique qui le rendent l??l de compositeurs tels que Isaac et Obrecht. Son style est ?oitement li? celui d?Isaac, un polyphoniste franco-flamand, qui passa la plus grande partie de sa carri? de compositeur dans des pays germanophones.

Deux messes ?uatre et cinq voix ont surv?. En outre, un Kyrie de P?es et un motet c?bre ?uatre voix, bas?ur le Cantique de Salomon, Osculetur me. La messe ?inq voix est compos?de fa? inhabituelle : les voix ont des parties divisi qui indiquent qu?au moins dix voix sont n?ssaires pour les chanter. Cette une composition dans laquelle la texture est pleine de contrastes, avec une polyphonie altern?de passages homophones, et des parties qui s?avancent plut?apidement pour s?entrelacer avec les parties qui s?avancent plut?entement. Le motet Osculetur fait usage de tessitures ?oix basse qui ne sont pas sans rappeler Ockeghem.

Parmi ses ?uvres profanes, dont deux tiers sont sur des textes en n?landais, la chanson ?rois voix Een vroylic wesen (une personne charmante), devint un tube. On la retrouve dans diff?nts arrangements, en Espagne, en Italie et en Angleterre ; Heinrich Isaac emprunta la m?die pour sa messe Fr?h wesen. Les trois chansons profanes furent d?ailleurs utilis? comme base pour des messes d\'Isaac et d?Obrecht.
" />

FREE
1
BUY SCORES
(0)
DIGITAL
(0)
EQUIPMENT
(0 items)
Jacques Barbireau
Jacques Barbireau
Belgique Belgique
Jacobus Barbireau (also Barbirianus) (1455 ? August 7, 1491) was a Franco-Flemish Renaissance composer from Antwerp. He was considered to be a superlative composer both by his contemporaries and by modern scholars, however his surviving output is sma ... (Read all)
Source : Wikipedia
Free scores:ALL SHEET MUSIC COMPOSITIONS A-Z (1) INSTRUMENTATIONS

Free sheet music of Jacques Barbireau

Sort by:
You've Selected:



1 sheets found

Missa Virgo Parens Christi
Barbireau, Jacques
Choral SATTB a cappella
1 PDF
Adaptator : Renato Calcaterra
Added the 14-06-2009


Search shopping results : SWITCH TO EUROPE SHOP
1 scores found for "Jacques Barbireau"
Capriccio di bravoura : quatuor de contrebasses
Capriccio di bravoura : quatuor de contrebasses [score and 4 parts]
Noten Roehr
$54.95 - See more - Buy online
Pre-shipment lead time: 4 to 6 weeks


More shop results >>


"For 18 years we provide a free and legal service for free sheet music.

If you use and like Free-scores.com, thank you to consider support donation.

Member testimonies

Free Sheet Music
Buy Sheet Music
But Sheet Music To Print
Buy Music Instruments


Elsewhere on the site and on the Web

© 2000 - 2019

Home - New realises - Composers
Legal notice - Full version